Votre source de choix pour la découverte de la Bulgarie
couleurs de la Bulgarie

Solidarité contre la barbarie

Gloire à l'Ukraine !

Monastère Préobrajenski, Véliko Tarnovo

Fiche de présentation
En cyrillique: Преображенски манастир
Région de Véliko Tarnovo
Situer sur la carte
Cliquez pour déverouiller la carte

Le monastère Préobrajenski (de la Transfiguration) est l'un des anciens monastères bulgares. Il se situe dans les hauteurs du canyon de la rivière Yantra, à seulement 7km de Véliko Tarnovo, en direction de Roussé. Héritier de la grande époque du Second royaume bulgare, il ressuscita de ces cendres courant le XIX siècle grâce aux efforts d'un moine du grand monastère de Rila. Aujourd'hui le visiteur accède à un bel ensemble monastique où l'on peut voir deux très belles Roues de la vie réalisées par Zakhari Zograf.


Le monastère Préobrajenski (de la Transfiguration) est l'un des anciens monastères bulgares. Il se situe dans les hauteurs du canyon Derventski (sur la rivière Yantra), à seulement 7km de Véliko Tarnovo.

L'église du monastère Préobrajenski avec la tour à l'horloge  Monastère Préobrajenski, Véliko TarnovoL'église du monastère Préobrajenski avec la tour à l'horloge

Il est le plus grand des monastères situés dans les environs de Véliko Tarnovo et se place quatrième après les monastères de Rila, Batchkovo et Troyan. Le monastère Préobrajenski fut fondé pendant la période du Second royaume bulgare, entre le XIII et le XIV siècle. Au début il fonctionna comme monastère pour sœurs, rattaché au monastère de Vatopède du Mont Athos mais en 1360 il gagna son autonomie et le droit de gérer ses affaires indépendamment.

Son apparition est liée à la personnalité de Sarah, seconde épouse du roi bulgare Ivan-Alexandre et de leur fils, le roi Ivan Chicheman (dernier souverain bulgare du Moyen Âge). La famille royale donna beaucoup de moyens au monastère pour sa reconstruction et son embellissement et le plaça sous sa protection. Pour cette raison le monastère fut également appelé "de Chicheman" ou "de Sarah". Proche de la citadelle Tsarevetz, il joua un rôle important dans la vie spirituelle de la capitale bulgare médiévale au XIV siècle. 

A l'origine il se trouvait à environ à 500 mètres au sud de son emplacement actuel. Ce déplacement était probablement dû aux assauts des Ottomans vers la fin du XIV siècle lorsque le monastère fut pillé et incendié à quelques reprises, avant de définitivement disparaître. L'ancien emplacement n'a pas été repris lors de sa reconstruction au début du XIX siècle, probablement en raison à la préférence d'un terrain plus solide, moins exposé aux éboulements de terrain qui sont fréquents à cet endroit.

Le monastère Préobrajenski vu depuis la citadelle Tzarevetz  Monastère Préobrajenski, Véliko TarnovoLe monastère Préobrajenski vu depuis la citadelle Tzarevetz

Le monastère Préobrajenski revint à la vie en 1825 grâce à l'initiative d'un moine de Rila, le père Zotik, qui fut son premier intendant. La construction de l'église principale commença en 1834 et les travaux furent commandés au bâtisseur Dimitar Sofianliyata. Celui-ci participa dans la rébellion de 1834-35, connue sous le nom de Veltchova zavéra, et à cause de cela fut pendu par les autorités ottomanes. Pour achever l'église, en cette même année 1835, furent engagés les maîtres bâtisseurs Kolyu Fitchéto (pont de Byala, monastère Sokolski) et Ivan Barnata.

Pour la réalisation des fresques un autre grand nom de l'époque fut choisi - Zakhari Zograf, qui venait tout juste de terminer la décoration du monastère de Troyan. Il dessina au monastère Préobrajenski entre 1848 et 1851. 

La construction de l'ensemble du complexe monastique dura jusqu'à 1863. Sous l’œil de Kolyu Fitchéto fut érigé l'aile d'habitation située dans la partie sud-est, la pièce d'accueil et l'entrée principale (1875), le clocher avec l'horloge (1861) et la petite église de l'Annonciation (1863).

Après la libération en 1878 se sont rajoutés la chapelle funéraire "La résurrection de Lazare" (1894), le réfectoire avec la cuisine monastique et l'intendance avec la bibliothèque. Ainsi le monastère Préobrajenski prit l'aspect que voit le visiteur aujourd'hui. Les bâtiments forment une cour rectangulaire allongée, le premier niveau étant réalisé intégralement en pierre. L'ensemble épouse d'une façon harmonieuse les formes irrégulières du terrain accidenté.

L'église

L'église Monastère Préobrajenski, Véliko Tarnovo

Zahari Zograf réalisa ici quelques fresques remarquables. La grande scène du Jugement dernier sur le mur oriental du narthex présente les hommes et les femmes adonnés au péché. Ils sont représentés en habits citadins habituels de l'époque alors que les voyantes et les guérisseuses le sont en habits traditionnels paysans.

Une autre grande fresque est La roue de la vie dessinée sur la mur extérieur de l'autel, côté sud (c'est elle qu'on voit d'abord en pénétrant dans la cour monastique). La roue illustre le cycle naturel de la vie humaine, présenté dans un aspect philosophique et religieux (une autre très belle réalisation est à voir dans l'église de la Nativité à Arbanassi).

L'iconostase fut élaborée en 1838 par le maître-artisan Nikola Fitchev et son maître Stanyu Marangozina de la ville de Bélitza (qui à cette époque étaient déjà établis à Véliko Tarnovo). Les icônes qu'il comprend sont l’œuvre de Zahari Zograf et son élève Stanislav Dospeveski (le premier peintre académique bulgare). Parmi les plus remarquables sont celles de l'Archange Michel, Sainte Marie Miséricordieuse, le Christ Pantokrator, la Transfiguration, Saint Jean Prédicateur et Saint Andreï.

Dans la cour monastique  Monastère Préobrajenski, Véliko TarnovoDans la cour monastique

Dès sa refondation par le moine Zotik le monastère devint l'un des centres culturels et révolutionnaires dans la région de Véliko Tarnovo. Entre la rébellion échouée de 1835 jusqu'à l'insurrection d'avril 1876 il abrita un grand nombre d'activistes : Vassil Levski, Philippe Totyu, Anguel Kantchev, le pope Hariton et autres. Ici entra dans l'obédience monacale l'acolyte de Vassil Levski, le père Mateï (Mathieu) Préobrajenski.

Pendant la guerre russo-turque de 1876-1878 le monastère se transforma en hôpital militaire. En signe de gratitude l'armée russe donna les cloches, les lustres et des livres nécessaires aux offices religieux.  

Le monastère Préobrajenski a une riche bibliothèque ainsi qu'une collection de valeur. Elle sauvegarde des livres, des documents historiques, de précieux livres et icônes médiévaux bulgares et autres objets.

La tour à l'horloge avec le rocher éboulé  Monastère Préobrajenski, Véliko TarnovoLa tour à l'horloge avec le rocher éboulé

En 1991 un grand rocher se détacha du pan rocheux à qui s'adosse le monastère et détruisit une partie des cellules des moines. Comme par miracle le rocher s'arrêta juste devant l'église principale, celle-ne subissant le moindre dommage.

De nos jours le monastère est dans un état de conservation relativement correct. L'église principale et ses fresques sont en très bon état. Les fresques intérieures sont sous le coup d'une restauration complète, la fumée noire des cierges les ayant complètement noircies. Le résultat est éclatant.

L'aile principale d'habitation fut aussi complètement restaurée après avoir atteint un état de délabrement notable. Ce n'est pas le même cas en revanche pour l'entrée principale, sa toiture et l'aile située à sa droite qui sont en état de détérioration très important (voire dangereux).

Le monastère Préobrajenski, comme bien d'autres, développe une activité agricole limitée afin de subvenir à ses besoins. Il excelle dans la production du miel qui lui a valu de nombreuses récompenses depuis le début du XX siècle. Alors ne manquez pas d'acheter un grand pot, vendu par les moines à l'entrée de l'église, au prix de 10 leva (environ 5 €).

Accès

Accès Monastère Préobrajenski, Véliko Tarnovo

Il faut partir en direction de Roussé depuis Véliko Tarnovo pour se rendre au monastère Préobrajenski (ou inversement, en venant de Roussé). A Véliko Tarnovo, ainsi que sur la route principale, des panneaux marrons indiquent la direction à suivre. Sur la route vers Roussé, faîtes attention, car le virage à gauche est serré et le trafic est souvent dense. Le petit chemin qui serpente vers le monastère est en mauvais état, il est cependant praticable. Très étroit, la visibilité est réduite. Devant le monastère il y a suffisamment de place pour se garer, le parking est gratuit. 

Depuis le monastère Préobrajenski vous pouvez voir, sur l'autre face du canyon, le monastère de la Trinité, monastère de sœurs.

Le monastère de la Sainte Trinité, région Véliko Tarnovo  Accès Monastère Préobrajenski, Véliko TarnovoLe monastère de la Sainte Trinité, région Véliko Tarnovo

Dans un périmètre de 30km

Auberge Hadji Nikoli, Véliko Tarnovo

Ensemble architectural à 4 km
Auberge Hadji Nikoli, Véliko Tarnovo, Bulgarie
L'auberge de Hadji Nikoli est l'un des meilleurs exemples de la belle architecture du 19e siècle à Véliko Tarnovo et la seule des 70 auberges de cette époque qui a réussi à traverser le temps. Elle fut construite entre 1858 et 1862 par le grand maître bâtisseur bulgare Kolyu Fittchéto (Nikola Fitchev de son vrai nom) dans la principale rue artisanal...
Arbanassi, Église de la Nativité, Bulgarie

L'église de la Nativité du Christ à Arbanassi abrite le plus grand ensemble thématique iconographique en Bulgarie. Son intérieur est intégralement recouvert de fresques, dessinées sur une période de 90 ans, entre 1597 et 1681.

Arbanassi

Villages de caractère à 5 km
Arbanassi, Bulgarie

Arbanassi est un village bulgare situé à proximité de Véliko Tarnovo (4km). Destination touristique prisée pour les Bulgares, il est fréquenté à l’occasion d'escapades de weekend ou bien pour l'organisation de mariages, Arbanassi offre à ses visiteurs un charme ancien, de belles demeures anciennes, une église aux fresques d'une grande valeur artistique et de nombreuses possibilités pour passer du bon temps.

Veliko Tarnovo

Ville à 5 km
Veliko Tarnovo, Bulgarie

la capitale qui vit chuter le Second royaume bulgare au XIV siècle. Connue surtout avec sa citadelle Tzarevetz, elle a de très beaux quartiers d'époque, petits cafés et endroits sympa.

Eglise des Saints 40 Martyres

Moyen Âge bulgareRoyaumes bulgaresTemple à 5 km
Eglise des Saints 40 Martyres, Bulgarie

C'est l'église qui sauvegarde l'âme des rois bulgares, la gloire et la renaissances des états bulgares. Sise au pied du mont Tzarévetz, elle est à la fois site historique et panthéon.

Tzarevetz

Royaumes bulgaresRoyaumes bulgaresSecond royaume bulgare à 5 km
Tzarevetz, Bulgarie

Tzarevetz est le nom du quartier médiéval qui abritait la cour royale bulgare entre le XII et le XIV siècle, située sur une colline rocheuse à Véliko Tarnovo, entourée des méandres de la rivière Yantra. Site archéologique médiéval majeur, animé à certaines occasion par un bel spectacle son et lumières.

Monastère Kapinovski

Monastère à 19 km
Monastère Kapinovski, Bulgarie

Le monastère Kapinovski (Kapinovski manastir) se trouve à 18 km au sud-ouest de Véliko Tarnovo et à 24 km au nord-ouest d'Elena. Érigé à proximité de la rivière Vesselina, il se niche dans les hauteurs du Balkan d'Elena. A proximité de ce monastère - seulement à 2 km à l'est, se trouve le monastère Plakovski. Autant le monastère que les environs représentent un lieu calme, harmonieux et agréable à visiter.

Canyon Emenski

Canyon à 19 km
Canyon Emenski, Bulgarie

A proximité de Véliko Tarnovo se trouve le canyon de la rivière Négovanka, dit encore canyon Emenski . C'est un lieu majestueux, à l'écart du grand axe routier Véliko Tarnovo - Sofia, aux rochers abruptes contrastant avec les paysages vallonnés de la plaine de Danube. Il est accessible aux amateurs de la nature et de la randonnée légère par un sentier écologique aménagé : un vrai parcours d'aventure à travers des passages étroits, des échelles et des ponts en bois.

Monastère de Dryanovo

Monastère à 23 km
Monastère de Dryanovo, Bulgarie

au pied d'imposants rochers et à côté d'un petit cours d'eau, voici un monastère qui nous vient tout droit de l'époque du Second Royaume Bulgare. Restaurant traditionnel sur place.

Barrage Yovkovtzi

Barrage à 24 km
Barrage Yovkovtzi, Bulgarie

dans la partie du Balkan d'Elena, entouré de forêts, un lieu apprécié par les amateurs de la pêche.

Tryavna

Villages de caractère à 29 km
Tryavna, Bulgarie
ville du Balkan, proche de Véliko Tarnovo. Ancienne ville d'artisanats, sa renommée est liée à la sculpture sur bois et à l'iconographie. Les maîtres de Tryavna étaient très réputés dans ces deux domaines. Tryavna conserve la seule place publique authentique de la période du Renouveau (19e siècle). Les points de visites majeurs ici sont la maiso...
Eglise Svéti Nikola, Eléna, Bulgarie

L'église Svéti Nikola se trouve dans la petite ville d'Eléna, au sud de Véliko Tarnovo. L'on peut y voir sans doute l'une des plus belles fresques en Bulgarie. Elle est classée en tant que monument du patrimoine national.

Eléna

Ville à 31 km
Eléna, Bulgarie

La petite et coquette ville d'Eléna se situe sur le côté nord du pré-Balkan, à une 40e de kilomètres au sud de Véliko Tarnovo. Lieu paisible, à la nature enchanteresse et au patrimoine intéressant, Elena est aussi un point de départ pour de nombreuses escapades - le Balkan, le barrage Yovkovtzi, le monastère Kapinovski et vers de nombreux petits villages perdus.

On peut y voir 147 monuments classés, dont 7 ayant le label Patrimoine national et 1 - l'église Saint Nicolas, datant du 17e s. et inscrite dans le patrimoine mondial d'Unesco

Bojentzi

Village à 32 km
Bojentzi, Bulgarie

Le petit village de Bojentzi (Боженци) se situe à 16 km de Garbrovo, niché dans les versants nord du Balkan Central. Il est l'un des plus beaux villages de Bulgarie. En 1964 le village a été placé sous statut de réserve architecturale. Il figure dans la liste des 100 sites du patrimoine bulgare.

Autres sites

Monastère Svéta Troitza, Véliko Tarnovo
Monastère à 1 km
Monastère Svéta Bogoroditza, Arbanassi
Monastère à 5 km
Monastère de Gorna Oryahovitza
Monastère à 5 km
Monastère Svéti Nikola, Arbanassi
Monastère à 5 km
Débéletz
Ville à 8 km
Monastère Lyaskovski
Monastère à 9 km
Lyaskovetz
Ville à 9 km
Gorna Oryahovitza
Ville à 10 km
Nikopolis ad Istrum
Site romain à 11 km
Monastère de Prisovo
Monastère à 11 km
Kilifarévo
Ville à 14 km
Monastère Plakovski
Monastère à 18 km
Monastère Kilifarevski
Monastère à 18 km
Grotte Batcho Kiro
Grotte à 23 km
Zlataritza
Ville à 24 km
Shilkovtzi
Village à 24 km
Sredni Kolibi
Village à 25 km
Les 5 maisons Razsoukanovi
Ensemble architectural à 30 km
Kambourov han
Musée à 30 km
Raevtzi
Village à 30 km
Daskalolivnitza
Musée à 30 km
Maison Popnikolova
Musée à 30 km
Maison de Marion Ikariopolski
Musée à 31 km