Votre source de choix pour la découverte de la Bulgarie
couleurs de la Bulgarie

Solidarité contre la barbarie

Gloire à l'Ukraine !

Auberge Hadji Nikoli, Véliko Tarnovo

Fiche de présentation
En cyrillique: Хан Хаджи Николи
Région de Véliko Tarnovo
Situer sur la carte
Cliquez pour déverouiller la carte

L'auberge de Hadji Nikoli est l'un des meilleurs exemples de la belle architecture du 19e siècle à Véliko Tarnovo et la seule des 70 auberges de cette époque qui a réussi à traverser le temps. Elle fut construite entre 1858 et 1862 par le grand maître bâtisseur bulgare Kolyu Fittchéto (Nikola Fitchev de son vrai nom) dans la principale rue artisanale et commerçante de la ville, dite Samovodska tcharchia. L'édifice est considéré comme un chef-d'oeuvre architectural de la période du Renouveau bulgare.

Histoire

La construction de l'auberge fut commandée par une figure locale de son temps, l'illustre commerçant de Véliko Tarnovo hadji Nikoli Dimov dit Mintchoglu. Son commerce principal était dans le domaine du cuir et il possédait des officines à Roussé, Bucarest, Vienne, Odessa et Istanbul. Grand patriote, il était activement engagé dans la lutte pour l'indépendance de l'église bulgare (sous le chapeau de l'église grecque pendant la période ottomane) et dépensa pratiquement toute sa fortune (plus de 500 000 pièces d'or) pour soutenir ce combat.

Dans les pièces en pierre taillée le commerçant stockait ses importations de biens industriels depuis l'Europe occidentale et du Proche Orient ainsi que la production achetée aux artisans de Véliko Tarnovo. Plus tard il y installa quelques ateliers de production. Dans les pièces de l'aile sud-ouest, situé en rez-de-chaussée, étaient disposés des magasins. Dans les quelques années précédant la libération de la Bulgarie de l'empire ottoman (1878), le bâtiment était utilisé comme fabrique de transformation de feuilles de tabacs, propriété de l'industriel Slavtcho Hadjipaskalev. Après la libération et pendant de nombreuses années les différentes pièces de l'auberge ont été utilisées comme des ateliers, louées par des modestes artisans.

Architecture

C'est une auberge aux espaces volumineux, située sur un terrain à forte dénivellation, avec une différence de 9 mètres entre les points opposés. Elle dispose d'une cour fermée, longue mais de faible largeur et cernée de trois côtés : au nord-est avec une aile de deux étages et rez-de-chaussé, au sud-est avec une aile d'un étage et rez-de-chaussée et au sud-ouest un niveau au rez-de-chaussée abritant des magasins et des ateliers. Selon une photo des archives de l'historien Konstantin Jireček le bâtiment aurait disposé d'une aile de deux étages au nord-ouest. Les ailes au nord-est et au sud-est sont déployées à la façon des caravansérails, avec une suite de pièces reliées par un couloir étroit, ouverte vers la cour intérieure. L'aile située au sud-ouest, composée d'un rez-de-chaussée, a été ajoutée plus tard, compte tenue de sa méthode de construction différente. Elle se présente comme une suite de pièces donnant sur la rue et ayant un passage vers la cour intérieure.

L'ensemble de la construction est massif, composé de briques, de pierres et de fer, selon les prescriptions de l'époque relatives à la sécurisation du stockage des marchandises contre des incendies. A cette époque très peu de bâtiments étaient sécurisés contre le feu, en raison de leur ossature en bois. Ici, toutes les fenêtres de l'auberge sont dotées de volets en fer et les portes au rez-de-chaussée sont entièrement en fer ou habillées en tôle sur les étages. Les ateliers et magasins étaient également protégés par des grands volets qui se repliaient d'une manière semblable aux rideaux de fer actuels.

Les murs sont construites en pierre grossièrement taillée, les planchers sont faits en briques. Tous les murs sont porteurs et les espaces inégaux crées par les couloirs entre les colonnes sont renforcées par des tendeurs à section carrée.

L'auberge est l'une des meilleures réalisations du maître bâtisseur Kolyu Fitchéto, au sommet de son art.

Courant le 20e siècle

Depuis sa création l'auberge subit quelques modifications. En 1929 l'aile située au sud-ouest fut impactée lors de l’agrandissement de la rue selon le plan d'urbanisation de 1907 et la construction de l'ancienne Poste. A cette occasion des colonnes en pierres ont été déplacées et accolées aux murs des magasins, un nouveau mur aux arcades aveugles en forme elliptique fut créé, superposé par un auvent en bois et les magasins existants furent transformés en garages. Dans certaines pièces un plancher supplémentaire en bois fut posé. Ces pièces servaient d'habitation à de jeunes hommes.

A l'arrivée du pouvoir communiste la fonction d'auberge fut terminée, le bâtiment fut nationalisé.

En 1970 l'ancienne auberge devint lieu d'exposition du musée de Véliko Tarnovo "Vazradjané" (Renaissance) et ceci jusqu'en 1987. Ensuite l'édifice principal fut cédé au Musée national d'architecture alors que les magasins et ateliers furent affectés à l'entreprise d'état "Samovodska tcharchia", qui était mandaté pour gérer ce qui fut jadis la rue commerçante.

En 1992 (l'abandon du régime communiste survint en 1989) l'auberge fut restituée par l'Etat aux héritiers de hadji Nikoli.

Histoire récente

En 2006 le petit-fils de hadji Nikoli, Vassil Nikoliev, vendit l'auberge à un officier à la retraire de l'armée américaine - Edmund Beck. Celui-ci entama sans tarder un chantier de restauration et de conservation de ce monument du patrimoine, malheureusement arrivé à un état de dégradation notable.

Les colonnes sableuses et les ornements architecturaux ont été remis à leur état d'origine suivant des méthodes artisanales spécifiques. La façade extérieure fut restaurée alors que les espaces intérieurs ont été adaptés pour supporter un nouveau plan d'utilisation.

En 2010 l'auberge gagna le prix spécial du jury dans le concours national "Édifice de l'année" en raison de l'investissement réalisé pour la sauvegarde du patrimoine, ainsi que le prix du public.

Courant mars 2010 l'auberge Hadji Nikoli rouvrit ses portes au public. Aujourd'hui elle remplit plusieurs fonctions. Dans la cour intérieure se trouve un café, façon terrasse. Dans la partie fermée : un restaurant plutôt haut de gamme avec une excellente carte de vins. A l'étage : des salles d'expositions temporaires et au dernier étage : une galerie d'art.

Dans un périmètre de 30km

Tzarevetz

Royaumes bulgaresRoyaumes bulgaresSecond royaume bulgare à 1 km
Tzarevetz, Bulgarie

Tzarevetz est le nom du quartier médiéval qui abritait la cour royale bulgare entre le XII et le XIV siècle, située sur une colline rocheuse à Véliko Tarnovo, entourée des méandres de la rivière Yantra. Site archéologique médiéval majeur, animé à certaines occasion par un bel spectacle son et lumières.

Veliko Tarnovo

Ville à 1 km
Veliko Tarnovo, Bulgarie

la capitale qui vit chuter le Second royaume bulgare au XIV siècle. Connue surtout avec sa citadelle Tzarevetz, elle a de très beaux quartiers d'époque, petits cafés et endroits sympa.

Eglise des Saints 40 Martyres

Moyen Âge bulgareRoyaumes bulgaresTemple à 1 km
Eglise des Saints 40 Martyres, Bulgarie

C'est l'église qui sauvegarde l'âme des rois bulgares, la gloire et la renaissances des états bulgares. Sise au pied du mont Tzarévetz, elle est à la fois site historique et panthéon.

Arbanassi, Église de la Nativité, Bulgarie

L'église de la Nativité du Christ à Arbanassi abrite le plus grand ensemble thématique iconographique en Bulgarie. Son intérieur est intégralement recouvert de fresques, dessinées sur une période de 90 ans, entre 1597 et 1681.

Arbanassi

Villages de caractère à 3 km
Arbanassi, Bulgarie

Arbanassi est un village bulgare situé à proximité de Véliko Tarnovo (4km). Destination touristique prisée pour les Bulgares, il est fréquenté à l’occasion d'escapades de weekend ou bien pour l'organisation de mariages, Arbanassi offre à ses visiteurs un charme ancien, de belles demeures anciennes, une église aux fresques d'une grande valeur artistique et de nombreuses possibilités pour passer du bon temps.

Monastère Préobrajenski, Véliko Tarnovo

Royaumes bulgaresMonastèreSecond royaume bulgare à 4 km
Monastère Préobrajenski, Véliko Tarnovo, Bulgarie

Le monastère Préobrajenski (de la Transfiguration) est l'un des anciens monastères bulgares. Il se situe dans les hauteurs du canyon de la rivière Yantra, à seulement 7km de Véliko Tarnovo, en direction de Roussé. Héritier de la grande époque du Second royaume bulgare, il ressuscita de ces cendres courant le XIX siècle grâce aux efforts d'un moine du grand monastère de Rila. Aujourd'hui le visiteur accède à un bel ensemble monastique où l'on peut voir deux très belles Roues de la vie réalisées par Zakhari Zograf.

Monastère Kapinovski

Monastère à 15 km
Monastère Kapinovski, Bulgarie

Le monastère Kapinovski (Kapinovski manastir) se trouve à 18 km au sud-ouest de Véliko Tarnovo et à 24 km au nord-ouest d'Elena. Érigé à proximité de la rivière Vesselina, il se niche dans les hauteurs du Balkan d'Elena. A proximité de ce monastère - seulement à 2 km à l'est, se trouve le monastère Plakovski. Autant le monastère que les environs représentent un lieu calme, harmonieux et agréable à visiter.

Barrage Yovkovtzi

Barrage à 20 km
Barrage Yovkovtzi, Bulgarie

dans la partie du Balkan d'Elena, entouré de forêts, un lieu apprécié par les amateurs de la pêche.

Monastère de Dryanovo

Monastère à 22 km
Monastère de Dryanovo, Bulgarie

au pied d'imposants rochers et à côté d'un petit cours d'eau, voici un monastère qui nous vient tout droit de l'époque du Second Royaume Bulgare. Restaurant traditionnel sur place.

Canyon Emenski

Canyon à 23 km
Canyon Emenski, Bulgarie

A proximité de Véliko Tarnovo se trouve le canyon de la rivière Négovanka, dit encore canyon Emenski . C'est un lieu majestueux, à l'écart du grand axe routier Véliko Tarnovo - Sofia, aux rochers abruptes contrastant avec les paysages vallonnés de la plaine de Danube. Il est accessible aux amateurs de la nature et de la randonnée légère par un sentier écologique aménagé : un vrai parcours d'aventure à travers des passages étroits, des échelles et des ponts en bois.

Eglise Svéti Nikola, Eléna, Bulgarie

L'église Svéti Nikola se trouve dans la petite ville d'Eléna, au sud de Véliko Tarnovo. L'on peut y voir sans doute l'une des plus belles fresques en Bulgarie. Elle est classée en tant que monument du patrimoine national.

Tryavna

Villages de caractère à 26 km
Tryavna, Bulgarie
ville du Balkan, proche de Véliko Tarnovo. Ancienne ville d'artisanats, sa renommée est liée à la sculpture sur bois et à l'iconographie. Les maîtres de Tryavna étaient très réputés dans ces deux domaines. Tryavna conserve la seule place publique authentique de la période du Renouveau (19e siècle). Les points de visites majeurs ici sont la maiso...

Eléna

Ville à 27 km
Eléna, Bulgarie

La petite et coquette ville d'Eléna se situe sur le côté nord du pré-Balkan, à une 40e de kilomètres au sud de Véliko Tarnovo. Lieu paisible, à la nature enchanteresse et au patrimoine intéressant, Elena est aussi un point de départ pour de nombreuses escapades - le Balkan, le barrage Yovkovtzi, le monastère Kapinovski et vers de nombreux petits villages perdus.

On peut y voir 147 monuments classés, dont 7 ayant le label Patrimoine national et 1 - l'église Saint Nicolas, datant du 17e s. et inscrite dans le patrimoine mondial d'Unesco

Bojentzi

Village à 30 km
Bojentzi, Bulgarie

Le petit village de Bojentzi (Боженци) se situe à 16 km de Garbrovo, niché dans les versants nord du Balkan Central. Il est l'un des plus beaux villages de Bulgarie. En 1964 le village a été placé sous statut de réserve architecturale. Il figure dans la liste des 100 sites du patrimoine bulgare.

Autres sites

Monastère Svéti Nikola, Arbanassi
Monastère à 2 km
Monastère Svéta Bogoroditza, Arbanassi
Monastère à 2 km
Monastère Svéta Troitza, Véliko Tarnovo
Monastère à 5 km
Monastère de Gorna Oryahovitza
Monastère à 5 km
Débéletz
Ville à 5 km
Monastère Lyaskovski
Monastère à 6 km
Monastère de Prisovo
Monastère à 7 km
Lyaskovetz
Ville à 7 km
Kilifarévo
Ville à 10 km
Gorna Oryahovitza
Ville à 10 km
Monastère Plakovski
Monastère à 14 km
Monastère Kilifarevski
Monastère à 14 km
Nikopolis ad Istrum
Site romain à 15 km
Shilkovtzi
Village à 20 km
Sredni Kolibi
Village à 20 km
Zlataritza
Ville à 21 km
Grotte Batcho Kiro
Grotte à 22 km
Raevtzi
Village à 26 km
Maison Popnikolova
Musée à 26 km
Les 5 maisons Razsoukanovi
Ensemble architectural à 26 km
Kambourov han
Musée à 26 km
Maison de Marion Ikariopolski
Musée à 26 km
Daskalolivnitza
Musée à 26 km
Rouhovtzi
Village à 31 km
Monastère Maryanski
Monastère à 32 km
Ilakov Rid
Village à 32 km