Votre source de choix pour la découverte de la Bulgarie
couleurs de la Bulgarie

Solidarité contre la barbarie

Gloire à l'Ukraine !

Eglise des Saints 40 Martyres

Fiche de présentation
En cyrillique: Църква Свети 40 Великомъченици
Région de Véliko Tarnovo
Situer sur la carte
Cliquez pour déverouiller la carte

C'est l'église qui sauvegarde l'âme des rois bulgares, la gloire et la renaissances des états bulgares. Sise au pied du mont Tzarévetz, elle est à la fois site historique et panthéon.


L'église de 40 Saints Martyres se situe au pied du mont Tzarévetz et la cité royale du Second Royaume Bulgare, dans le quartier connu sous le nom d'Assénova mahala. Sa visite vaut le détour.

L'église des 40 Saints Martyres est l'une des plus chères au cœur des habitants de Véliko Tarnovo mais aussi aux Bulgares passionnés d'histoire. Elle est le panthéon des rois bulgares et des figures sacrées de l'histoire de la Bulgarie. Y repose le roi Ivan Assen II et depuis le mois de mars 2007, le roi Kaloyan. Le transfert du sarcophage de ce dernier fut l'occasion d'une cérémonie d'Etat. C'est sous le règne de ces deux rois que la Bulgarie atteignit le rang de grande puissance.

Kaloyan demeura dans l'histoire comme celui qui arrêta et anéantit la IV croisade, près de Thessalonique. Autres grands personnages qui reposent dans cette église sont les reines Irina et Anna-Maria ainsi que le Saint Sava de Serbie. L'église des Saints 40 Martyrs abrite les dépouilles d'un nombre important de nobles de l'aristocratie bulgare du Second Royaume Bulgare.

3 colonnes gravées relatent des faits historiques des royaumes bulgares. La plus récente est celle du roi Ivan Assen II, en mémoire de la bataille de Klokotnitza.

La plus ancienne provient de la première capitale bulgare, celle de khans, Pliska. Elle intégrait un portique du palais du khan Kroum et relatait ses victoires et les prises de forteresse effectuées lors de campagnes en Byzance. 

Enfin une troisième, celle du khan Omourtag, fils de Kroum, dont les paroles gravées sont connues de tout Bulgare - L'homme, même s'il mène une belle vie, meurs. Et un autre naît. Et que celui qui est né plus tard, lorsqu'il voit ses écrits, se souvienne de celui qui les a fait.

Dans l'église des 40 Saints Martyres vous pouvez observer de très belles fresques datant du XIII siècle, une belle représentation de l'art iconographique médiéval bulgare.

La commémoration d'une victoire

Le 9 mars 1230 l'armée d'Ivan Assen II emporta une victoire écrasante sur l'armée byzantine menée par Théodore Comnène, près du village Klokotnitza dans la region Haskovo. L'église, qui devrait servir de crypte familiale d'Ivan Assen se transforma en le symbole de sa puissance. Son nom commémore la date du 9 mars 1230, jour des 40 Saints Martyres et fut donné par le roi en souvenir de sa victoire.

L'histoire de l'église ne débute pas pourtant le 9 mars 1230. L'église originale date du IX siècle et était consacrée à Sainte Marie. Au XII siècle les rois établirent un monastère autour de l'église, appelé le Monastère royal. Il était le plus riche et noble de la multitude de monastères qui se situaient aux alentours de Véliko Tarnovo. Aux alentours de l'église se trouvait le quartier dit Assénova mahala, habité par des artisans et des commerçants. Pendant la conquête ottomane le monastère déclina lentement. Il ne fut pas immédiatement détruit et fonctionna jusqu'au XVI siècle lorsque l'église fut transformée en mosquée.

Le sanctuaire des armées

Ce passé royal de l'église ne disparut jamais de la conscience collective des Bulgares et dans les premiers jours de la libération des Ottomans la population de Véliko Tarnovo fit don de l'église à l'armée bulgare. L'église des Saints 40 Martyres devint alors une propriété de l'armée. Elle fut gérée avec beaucoup d'émotion et de cœur par la 18e division d'Etara.

En 1913 elle fut détériorée en partie par un important tremblement de terre. La longue et dure période des guerres des Balkans ne fut pas à son avantage, l'armée ayant ses propres préoccupations à gérer. Ainsi elle se retrouva sous la gestion du Musée national d'archéologie de Sofia. Mais c'est encore l'armée, et plus particulièrement la garnison de Véliko Tarnovo qui la restaura complètement dans les années 1930.

La proclamation de l'indépendance de la Bulgarie

C'est dans cette église que le 22 septembre 1908 le knyaz Ferdinand lit le manifeste proclamant l'indépendance de la Bulgarie. Portés par l'émotion, le président de l'Assemblée nationale et le premier ministre bulgares lui demandèrent solennellement d'accepter le titre de tzar (roi).

Le site officiel de l'église de 40 Saints Martyrs est http://www.st40martyrs.org. Il affiche une version anglaise, mais elle ne fonctionne pas.

Accès

Avril à Octobre : 9.00 - 18.00
Novembre à Mars: 9.00 - 17.00
Fermée pour nettoyage les lundis de 9:00 à 12:00
L'entrée est autorisée à condition qu'il reste une heure avant le temps de fermeture.

Accès gratuit pour enfants de moins de 7 ans et pour tout le monde chaque dernier jeudi du mois.

Prix des visites à Véliko Tarnovo

Dans un périmètre de 30km

Tzarevetz

Royaumes bulgaresRoyaumes bulgaresSecond royaume bulgare à 0 km
Tzarevetz, Bulgarie

Tzarevetz est le nom du quartier médiéval qui abritait la cour royale bulgare entre le XII et le XIV siècle, située sur une colline rocheuse à Véliko Tarnovo, entourée des méandres de la rivière Yantra. Site archéologique médiéval majeur, animé à certaines occasion par un bel spectacle son et lumières.

Auberge Hadji Nikoli, Véliko Tarnovo

Ensemble architectural à 1 km
Auberge Hadji Nikoli, Véliko Tarnovo, Bulgarie
L'auberge de Hadji Nikoli est l'un des meilleurs exemples de la belle architecture du 19e siècle à Véliko Tarnovo et la seule des 70 auberges de cette époque qui a réussi à traverser le temps. Elle fut construite entre 1858 et 1862 par le grand maître bâtisseur bulgare Kolyu Fittchéto (Nikola Fitchev de son vrai nom) dans la principale rue artisanal...

Veliko Tarnovo

Ville à 2 km
Veliko Tarnovo, Bulgarie

la capitale qui vit chuter le Second royaume bulgare au XIV siècle. Connue surtout avec sa citadelle Tzarevetz, elle a de très beaux quartiers d'époque, petits cafés et endroits sympa.

Arbanassi, Église de la Nativité, Bulgarie

L'église de la Nativité du Christ à Arbanassi abrite le plus grand ensemble thématique iconographique en Bulgarie. Son intérieur est intégralement recouvert de fresques, dessinées sur une période de 90 ans, entre 1597 et 1681.

Arbanassi

Villages de caractère à 2 km
Arbanassi, Bulgarie

Arbanassi est un village bulgare situé à proximité de Véliko Tarnovo (4km). Destination touristique prisée pour les Bulgares, il est fréquenté à l’occasion d'escapades de weekend ou bien pour l'organisation de mariages, Arbanassi offre à ses visiteurs un charme ancien, de belles demeures anciennes, une église aux fresques d'une grande valeur artistique et de nombreuses possibilités pour passer du bon temps.

Monastère Préobrajenski, Véliko Tarnovo

Royaumes bulgaresMonastèreSecond royaume bulgare à 5 km
Monastère Préobrajenski, Véliko Tarnovo, Bulgarie

Le monastère Préobrajenski (de la Transfiguration) est l'un des anciens monastères bulgares. Il se situe dans les hauteurs du canyon de la rivière Yantra, à seulement 7km de Véliko Tarnovo, en direction de Roussé. Héritier de la grande époque du Second royaume bulgare, il ressuscita de ces cendres courant le XIX siècle grâce aux efforts d'un moine du grand monastère de Rila. Aujourd'hui le visiteur accède à un bel ensemble monastique où l'on peut voir deux très belles Roues de la vie réalisées par Zakhari Zograf.

Monastère Kapinovski

Monastère à 14 km
Monastère Kapinovski, Bulgarie

Le monastère Kapinovski (Kapinovski manastir) se trouve à 18 km au sud-ouest de Véliko Tarnovo et à 24 km au nord-ouest d'Elena. Érigé à proximité de la rivière Vesselina, il se niche dans les hauteurs du Balkan d'Elena. A proximité de ce monastère - seulement à 2 km à l'est, se trouve le monastère Plakovski. Autant le monastère que les environs représentent un lieu calme, harmonieux et agréable à visiter.

Barrage Yovkovtzi

Barrage à 19 km
Barrage Yovkovtzi, Bulgarie

dans la partie du Balkan d'Elena, entouré de forêts, un lieu apprécié par les amateurs de la pêche.

Monastère de Dryanovo

Monastère à 23 km
Monastère de Dryanovo, Bulgarie

au pied d'imposants rochers et à côté d'un petit cours d'eau, voici un monastère qui nous vient tout droit de l'époque du Second Royaume Bulgare. Restaurant traditionnel sur place.

Canyon Emenski

Canyon à 24 km
Canyon Emenski, Bulgarie

A proximité de Véliko Tarnovo se trouve le canyon de la rivière Négovanka, dit encore canyon Emenski . C'est un lieu majestueux, à l'écart du grand axe routier Véliko Tarnovo - Sofia, aux rochers abruptes contrastant avec les paysages vallonnés de la plaine de Danube. Il est accessible aux amateurs de la nature et de la randonnée légère par un sentier écologique aménagé : un vrai parcours d'aventure à travers des passages étroits, des échelles et des ponts en bois.

Eglise Svéti Nikola, Eléna, Bulgarie

L'église Svéti Nikola se trouve dans la petite ville d'Eléna, au sud de Véliko Tarnovo. L'on peut y voir sans doute l'une des plus belles fresques en Bulgarie. Elle est classée en tant que monument du patrimoine national.

Eléna

Ville à 26 km
Eléna, Bulgarie

La petite et coquette ville d'Eléna se situe sur le côté nord du pré-Balkan, à une 40e de kilomètres au sud de Véliko Tarnovo. Lieu paisible, à la nature enchanteresse et au patrimoine intéressant, Elena est aussi un point de départ pour de nombreuses escapades - le Balkan, le barrage Yovkovtzi, le monastère Kapinovski et vers de nombreux petits villages perdus.

On peut y voir 147 monuments classés, dont 7 ayant le label Patrimoine national et 1 - l'église Saint Nicolas, datant du 17e s. et inscrite dans le patrimoine mondial d'Unesco

Tryavna

Villages de caractère à 27 km
Tryavna, Bulgarie
ville du Balkan, proche de Véliko Tarnovo. Ancienne ville d'artisanats, sa renommée est liée à la sculpture sur bois et à l'iconographie. Les maîtres de Tryavna étaient très réputés dans ces deux domaines. Tryavna conserve la seule place publique authentique de la période du Renouveau (19e siècle). Les points de visites majeurs ici sont la maiso...

Bojentzi

Village à 31 km
Bojentzi, Bulgarie

Le petit village de Bojentzi (Боженци) se situe à 16 km de Garbrovo, niché dans les versants nord du Balkan Central. Il est l'un des plus beaux villages de Bulgarie. En 1964 le village a été placé sous statut de réserve architecturale. Il figure dans la liste des 100 sites du patrimoine bulgare.

Autres sites

Monastère Svéta Bogoroditza, Arbanassi
Monastère à 2 km
Monastère Svéti Nikola, Arbanassi
Monastère à 2 km
Monastère Lyaskovski
Monastère à 5 km
Monastère Svéta Troitza, Véliko Tarnovo
Monastère à 5 km
Monastère de Gorna Oryahovitza
Monastère à 5 km
Débéletz
Ville à 5 km
Lyaskovetz
Ville à 6 km
Monastère de Prisovo
Monastère à 7 km
Gorna Oryahovitza
Ville à 9 km
Kilifarévo
Ville à 10 km
Monastère Plakovski
Monastère à 14 km
Monastère Kilifarevski
Monastère à 14 km
Nikopolis ad Istrum
Site romain à 15 km
Shilkovtzi
Village à 19 km
Zlataritza
Ville à 20 km
Sredni Kolibi
Village à 20 km
Grotte Batcho Kiro
Grotte à 23 km
Kambourov han
Musée à 25 km
Daskalolivnitza
Musée à 25 km
Maison Popnikolova
Musée à 25 km
Les 5 maisons Razsoukanovi
Ensemble architectural à 25 km
Maison de Marion Ikariopolski
Musée à 26 km
Raevtzi
Village à 27 km
Rouhovtzi
Village à 30 km
Monastère Maryanski
Monastère à 31 km
Ilakov Rid
Village à 31 km