Votre source de choix pour la découverte de la Bulgarie
couleurs de la Bulgarie

Solidarité contre la barbarie

Gloire à l'Ukraine !

Eglise Svéti Nikola, Eléna

Fiche de présentation
En cyrillique: Църква Свети Никола, Елена
Région de Véliko Tarnovo
Situer sur la carte
Cliquez pour déverouiller la carte

L'église Svéti Nikola se trouve dans la petite ville d'Eléna, au sud de Véliko Tarnovo. L'on peut y voir sans doute l'une des plus belles fresques en Bulgarie. Elle est classée en tant que monument du patrimoine national.


L'église Svéti Nikola (Saint Nicolas) se situe dans la ville d'Elena, à proximité du centre-ville, à côté du musée Daskalolivnitza (centre de formation d'instituteurs du XIX s). L'église est la plus ancienne de la ville.

Son aspect extérieur rappelle une fortification. Ses murs sont épais de 1 mètre, ses petites fenêtres sont protégées par des barres de fer et celles du côté de l'autel rappellent les orifices d'une meurtrière. Sa porte d'entrée est faite de solides planches de chêne, renforcées par des clous de fer. La serrure de la porte est lourde et fut faite sur commande.

Histoire

Un prénommé Doïno Gramatik qui vécut au XVIII siècle légua un vieux psautier imprimé à Venise. Dedans il est fait mention que le livre fut offert à l'église Svéti Nikola en l'an 1518 par un prénommé Péra. C'est la plus ancienne note écrite la mentionnant.

Le récit populaire désigne cette église comme une bibliothèque située entre les centres épistolaires de Véliko Tarnovo et Eléna du temps du Second royaume bulgare. Elle sauvegardait de nombreux manuscrits sur parchemin. Un prêtre était même spécialement assigné au poste de bibliothécaire.

Durant le Moyen Âge, l'église Svéti Nikola était le seul temple pour les habitants des hameaux autour d'Eléna. Outre sa vocation religieuse elle remplissait un rôle social, à une époque ou religion et société était étroitement associées. Après les messes de dimanche les paysans organisaient un marché autour de l'église où chacun vendait sa production et achetait aux autres ce qui était nécessaire pour la vie quotidienne de la famille. Plus tard cette pratique s'est transformée en des rassemblements populaires réguliers (des foires populaires) qui s'organisaient trois fois dans l'année et duraient jusqu'à trois jours.

Lors de l'un de ces rassemblements, où beaucoup du monde fut présent, le 23 avril 1800 - jour de Saint Georges, l'église Svéti Nikola fut attaquée et incendiée par les Kardjalii (bandes organisées comptant jusqu'à plusieurs centaines de cavaliers, qui pillaient villes et villages). Lors de cette attaque brûla la majeure partie de son fond bibliothécaire.

Demeurée sans église, la population d'Eléna s'attela à la reconstruire d'une manière clandestine. En effet, en ces temps dans l'Empire ottoman il existait des restrictions concernant les temples chrétiens. Il fallait demander, d'une part une autorisation, d'autre part construire le temple de la façon la plus discrète possible afin que la population musulmane ne se sente pas "provoquée". Souvent elle l'était facilement et c'est la raison principale pour que les églises bulgares de la période ottomane ont les murs bien enfouies afin de compenser l'espace.

Ainsi les habitants d'Eléna reconstruisirent l'église Svéti Nikola en 40 jours, sans permission et en creusant en profondeur. Elle revêtit son aspect actuel en 1804 grâce aux efforts communs de la population et des donations d'argent des plus fortunés.

Le conducteur des travaux - hadji Ivan Kissiov, apprit que le gouverneur ottoman de la région de Véliko Tarnovo était sur le point d'ordonner une enquête au sujet des bruits qui courraient que les habitants d'Eléna étaient en train de construire une église. Il ordonna alors aux ouvriers de camoufler le chantier. En une nuit ils enduisirent l'édifice d'un mélange de chaux et de charbon de bois, ensuite ils l'enfumèrent, de manière à le rendre vétuste. Lorsque les émissaires du gouverneur se sont présentés, hadji Ivan donna à chacun 30 pièces d'or, puis désigna de sa main l'église et dit "Portez bien le bonjour au gouverneur et dîtes-lui qu'à Eléna les gens ne construisent pas une église mais réparent un ancien marché agricole couvert.

Le 25 mars 1805 l'église Svéti Nikola fut à nouveau inaugurée. Une écriture taillée dans une pierre rappelle que l'église fut érigée sur des nouvelles fondations après qu'elle eût été incendiée par "les brigands turcs". Aujourd'hui les livres et manuscrits sauvegardés après cet incendie se comptent au nombre de 340.

Les fresques de Svéti Nikola sont peintes entièrement par les maîtres d'Eléna David et Yakov, artistes illustres en leur temps. Ils finirent le chantier durant la période 1817-1818. Les fresques sont d'une qualité remarquable et sont déclarées comme patrimoine national. L' une qui est qualifiée parmi les plus précieuses est celle représentant saint Clément d'Ohride. Autres pièces de grande valeur sont l'autel en bois sculpté et le trône épiscopal.

Outre ses fresques, l'église bénéficie d'une excellente acoustique obtenue grâce aux pots d'argile encastrés dans ses murs.

En 1966 l'église Svéti Nikola bénéficia d'une première série de travaux de restauration. Lors de la restauration des fresques un relief sur pierre fut découvert au dessus de la porte du nord, représentant le patron de l'église, saint Nicolas. Le bâtiment est ceinturé de barres d'acier pour empêcher sa dislocation à la suite de fissures apparues avec le temps. En 1987 les derniers travaux s'achevèrent et l'église fut ouverte pour visites. 

Dans un périmètre de 30km

Eléna

Ville à 1 km
Eléna, Bulgarie

La petite et coquette ville d'Eléna se situe sur le côté nord du pré-Balkan, à une 40e de kilomètres au sud de Véliko Tarnovo. Lieu paisible, à la nature enchanteresse et au patrimoine intéressant, Elena est aussi un point de départ pour de nombreuses escapades - le Balkan, le barrage Yovkovtzi, le monastère Kapinovski et vers de nombreux petits villages perdus.

On peut y voir 147 monuments classés, dont 7 ayant le label Patrimoine national et 1 - l'église Saint Nicolas, datant du 17e s. et inscrite dans le patrimoine mondial d'Unesco

Barrage Yovkovtzi

Barrage à 8 km
Barrage Yovkovtzi, Bulgarie

dans la partie du Balkan d'Elena, entouré de forêts, un lieu apprécié par les amateurs de la pêche.

Monastère Kapinovski

Monastère à 12 km
Monastère Kapinovski, Bulgarie

Le monastère Kapinovski (Kapinovski manastir) se trouve à 18 km au sud-ouest de Véliko Tarnovo et à 24 km au nord-ouest d'Elena. Érigé à proximité de la rivière Vesselina, il se niche dans les hauteurs du Balkan d'Elena. A proximité de ce monastère - seulement à 2 km à l'est, se trouve le monastère Plakovski. Autant le monastère que les environs représentent un lieu calme, harmonieux et agréable à visiter.

Arbanassi

Villages de caractère à 25 km
Arbanassi, Bulgarie

Arbanassi est un village bulgare situé à proximité de Véliko Tarnovo (4km). Destination touristique prisée pour les Bulgares, il est fréquenté à l’occasion d'escapades de weekend ou bien pour l'organisation de mariages, Arbanassi offre à ses visiteurs un charme ancien, de belles demeures anciennes, une église aux fresques d'une grande valeur artistique et de nombreuses possibilités pour passer du bon temps.

Eglise des Saints 40 Martyres

Moyen Âge bulgareRoyaumes bulgaresTemple à 25 km
Eglise des Saints 40 Martyres, Bulgarie

C'est l'église qui sauvegarde l'âme des rois bulgares, la gloire et la renaissances des états bulgares. Sise au pied du mont Tzarévetz, elle est à la fois site historique et panthéon.

Tzarevetz

Royaumes bulgaresRoyaumes bulgaresSecond royaume bulgare à 25 km
Tzarevetz, Bulgarie

Tzarevetz est le nom du quartier médiéval qui abritait la cour royale bulgare entre le XII et le XIV siècle, située sur une colline rocheuse à Véliko Tarnovo, entourée des méandres de la rivière Yantra. Site archéologique médiéval majeur, animé à certaines occasion par un bel spectacle son et lumières.

Auberge Hadji Nikoli, Véliko Tarnovo

Ensemble architectural à 26 km
Auberge Hadji Nikoli, Véliko Tarnovo, Bulgarie
L'auberge de Hadji Nikoli est l'un des meilleurs exemples de la belle architecture du 19e siècle à Véliko Tarnovo et la seule des 70 auberges de cette époque qui a réussi à traverser le temps. Elle fut construite entre 1858 et 1862 par le grand maître bâtisseur bulgare Kolyu Fittchéto (Nikola Fitchev de son vrai nom) dans la principale rue artisanal...

Veliko Tarnovo

Ville à 26 km
Veliko Tarnovo, Bulgarie

la capitale qui vit chuter le Second royaume bulgare au XIV siècle. Connue surtout avec sa citadelle Tzarevetz, elle a de très beaux quartiers d'époque, petits cafés et endroits sympa.

Arbanassi, Église de la Nativité, Bulgarie

L'église de la Nativité du Christ à Arbanassi abrite le plus grand ensemble thématique iconographique en Bulgarie. Son intérieur est intégralement recouvert de fresques, dessinées sur une période de 90 ans, entre 1597 et 1681.

Monastère Préobrajenski, Véliko Tarnovo

Royaumes bulgaresMonastèreSecond royaume bulgare à 30 km
Monastère Préobrajenski, Véliko Tarnovo, Bulgarie

Le monastère Préobrajenski (de la Transfiguration) est l'un des anciens monastères bulgares. Il se situe dans les hauteurs du canyon de la rivière Yantra, à seulement 7km de Véliko Tarnovo, en direction de Roussé. Héritier de la grande époque du Second royaume bulgare, il ressuscita de ces cendres courant le XIX siècle grâce aux efforts d'un moine du grand monastère de Rila. Aujourd'hui le visiteur accède à un bel ensemble monastique où l'on peut voir deux très belles Roues de la vie réalisées par Zakhari Zograf.

Tryavna

Villages de caractère à 32 km
Tryavna, Bulgarie
ville du Balkan, proche de Véliko Tarnovo. Ancienne ville d'artisanats, sa renommée est liée à la sculpture sur bois et à l'iconographie. Les maîtres de Tryavna étaient très réputés dans ces deux domaines. Tryavna conserve la seule place publique authentique de la période du Renouveau (19e siècle). Les points de visites majeurs ici sont la maiso...

Autres sites

Les 5 maisons Razsoukanovi
Ensemble architectural à 0 km
Kambourov han
Musée à 0 km
Daskalolivnitza
Musée à 0 km
Maison Popnikolova
Musée à 0 km
Maison de Marion Ikariopolski
Musée à 1 km
Rouhovtzi
Village à 5 km
Ilakov Rid
Village à 6 km
Monastère Maryanski
Monastère à 8 km
Shilkovtzi
Village à 9 km
Sredni Kolibi
Village à 11 km
Zlataritza
Ville à 13 km
Monastère Plakovski
Monastère à 13 km
Monastère de Prisovo
Monastère à 21 km
Monastère Kilifarevski
Monastère à 21 km
Kilifarévo
Ville à 22 km
Monastère Lyaskovski
Monastère à 23 km
Lyaskovetz
Ville à 24 km
Débéletz
Ville à 24 km
Raevtzi
Village à 25 km
Monastère Svéti Nikola, Arbanassi
Monastère à 25 km
Monastère Svéta Bogoroditza, Arbanassi
Monastère à 26 km
Gorna Oryahovitza
Ville à 27 km
Monastère de Gorna Oryahovitza
Monastère à 27 km
Monastère Svéta Troitza, Véliko Tarnovo
Monastère à 30 km
Antonovo
Ville à 34 km