Votre source de choix pour la découverte de la Bulgarie
couleurs de la Bulgarie

Solidarité contre la barbarie

Gloire à l'Ukraine !

Perpérikon

Fiche de présentation
En cyrillique: Перперикон
Région de Kardjali
Situer sur la carte
Cliquez pour déverouiller la carte

la forteresse antique thrace creusée dans les rochers dont la découverte à fait sensation. Un site exceptionnel, resté oublié durant des siècles. Un magnifique panorama sur la vallée environnante s'ouvre depuis son sommet.


Le site de Perpérikon se situe dans les Rhodopes, sur un sommet rocheux haut de 470 m, à 15 km au nord-est de Kardjali. Vous pouvez vous y rendre en voiture en suivant la route Sofia - Assenovgrad - Kardjali ou Sofia - Haskovo - Kardjali. Au pied de Perperikon se trouve le village de Gorna Krépost.

Pérperikon - à l'aube de l'humanité

Depuis des millénaires, Perperikon - une cité antique construite en pierres monolithiques et perchée sur un promontoire rocheux, a rayonné sur ces terres. Les archéologues ont découvert des traces de présence humaine bien avant les Thraces qui étaient la dernière civilisation antique à occuper le site pour exercer leurs rituels sacrés.

Au fur et à mesure que l'homme développait ses capacités à travailler la pierre à l'aide d'outils de plus en plus évolués, Perperikon changeait de face et les traces des ses premiers habitants disparurent à tout jamais. Des parties "oubliées" du massif ont révélé des indices de la présence humaine de l'age de pierre - 6 à 5 000 ans avant la nouvelle ère, notamment des objets en céramique voués au culte.

Perperikon connut son premier grand essor dans la période entre le XVIII et XII siècle avant notre ère. Des fouilles menées en 2002 ont mis au jour des objets de céramique de luxe, importés depuis les pays sur les rives de la mer d'Égée et richement décorés en dessins, représentant des déités inconnues.

Perperikon se compose de 4 parties:

- une forteresse solide dite encore l'Acropole, située dans la partie la plus élevée du site
- un palais / temple sacré, situé en dessous de l'Acropole, en direction du sud-est
- autres constructions d'usage général dans les côtés sud et nord

Les deux dernières parties n'ont pas encore été explorées mais les premières observations montrent qu'il s'agissait de rues taillées dans la roche, d'habitations et de temples.

L'Acropole de Perperikon

En l'an 45 toute la Thrace fut conquise par l'Empire romain. Les cultures hellénistique et thrace commencèrent à s'intégrer dans la culture romaine. Ceci se produit également à Perperikon lorsque dans la période entre I et IV siècle les effigies taillées dans la riche adoptent des formes plus complètes, plus classiques.

La muraille

Entre le I et le IV siècle la vallée en dessous de Perperikon comptait de nombreux villages. La forteresse qui protégeait la cité avait des murs qui atteignaient par endroits une épaisseur de 2.8 m. La forteresse existait avant l'arrivée des Romains mais il semble qu'elle fut rénovée et renforcée par eux. Les murs sont construites sans l'utilisation de matériau cohésif. Les deux faces de la muraille sont construites d'énormes blocs de pierres finement taillées. Entre les 2 faces un mélange de pierres concassées vient renforcer le tout. Sur tout le site la muraille est posée directement sur la roche. Pour y arriver, les bâtisseurs ont dû d'abord tailler les bases des fondations. Longtemps ces entailles furent considérées comme des marches sacrés. En réalité elles servaient à poser la muraille sur les pentes escarpées. Aujourd'hui elles aident à reconstituer les limites de l'enceinte, même dans les parties où elle fut complètement détruite.

L'intérieur

L'intérieur de l'Acropole compte beaucoup de temples et d'habitations. Les premiers étages des ces bâtiments sont taillés directement dans la roche. La plupart de ce complexe est encore sous terre mais vous pouvez emprunter déjà quelques larges rues, taillées dans la roche. Depuis la rue, vous pouvez entrer dans une habitation. Les trous des gonds sont toujours présentes, comme si les habitants de Perperikon sont partis il n'y a pas si longtemps que cela.

La basilique

Dans la partie Est de l'Acropole se situe un grand édifice rappelant une basilique. Il s'agirait à la base d'un temple païen, transformé en église à l'adoption du christianisme. Des traces indiquent qu'un autel en forme mi-circulaire fut ajouté plus tard. 2 portails taillés dans la roche font l'entrée de la basilique du côté ouest. Ils avaient de grandes portes battantes. Depuis la basilique vers l'intérieur de l'Acropole mène un passage de colonnes avec toit. En se référant aux écrits d'auteurs de l'Antiquité et du Moyen-Âge il semblerait que de tels passages étaient présents uniquement dans les grandes villes ou bien dans les temples de grande importance. La porte sud n'a été explorée pour la première fois qu'en 2002. Son importance est toute particulière puisqu'elle mène vers l'imposant Palais / Temple.

Le Palais de Perpérikion

Bulgarie Perperikon

Le Palais se situe à une trentaine de mètres sous l'Acropole. Les archéologues ne s'accordent pas encore s'il faut l'appeler Palais ou Temple. Des indices laissent à penser qu'il peut bien être le temple de Dionysos, au sommet de sa splendeur durant l'époque de l'Empire romain. Pour l'instant on s'accorde de le désigner comme palais et temple à la fois, étant donné que les souverains Thraces étaient des rois et des prêtres suprêmes en même temps. De ce fait la résidence royale et le temple principal concordaient.

Le Palais est entouré au nord, à l'est et à l'ouest de dizaines d'habitations - grandes salles, couloirs, escaliers. Aujourd'hui la base du palais est mise au jour, étant donné qu'elle est entièrement taillée dans la roche. Au total il existe environ 50 pièces sur une surface de 17 000 m² Elles sont bien conservées et par endroits leur hauteur atteigne 4 à 5 mètres.

Les travaux de construction engagés pour Perperikon en son temps furent titanesques. Des tonnes de pierre ont dû être extraites de la roche. Le travail est comparable, sans aucune exagération, à la construction des pyramides égyptiennes. La précision des maîtres tailleurs est remarquable.

Le Palais de Perperikon

est composé de plusieurs secteurs, sur 7 niveaux, pour une dénivellation totale de 30 m. Il s'élevait sur plusieurs étages, comme en témoignent les trous des poutres dans les rochers voisins. Les étages étaient posés sur des blocs massifs de pierre et soutenus par une multitude de poutres d'un type de bois qui n'existe plus dans les Rhodopes. Durant la période romaine les sols furent couverts d'énormes dalles de céramique. Certaines habitations ont leur fenêtres taillées dans la pierre, offrant une vue merveilleuse sur la vallée. Dans le mur Nord de la cour intérieure est taillé un trône avec emplacement pour poser ses pieds ainsi que des accoudoirs.

La partie sud-est du palais de Perperikon reçut le nom de "La Salle de Bain" à cause des baignoires et les bancs taillés dans la roche. Une salle de cérémonie de 30 m se situe dans la partie Est de la cour.

Dans les zones les plus éloignées du palais, à l'Est et à l'Ouest, on trouve 2 cryptes sous la roche. Dans l'une il y a 15 sarcophages et d'ans l'autre 5. Malheureusement les sarcophages furent pillés encore dans l'Antiquité et l'on ne peut que deviner qui a pu bien y reposer - des prêtres de haut rang ou des souverains Thraces

Dans un périmètre de 30km

Les Champignons de pierre

Phénomène naturel à 8 km
Les Champignons de pierre, Bulgarie
Les Champignons de pierre est le nom d'un phénomène naturel qui se trouve dans la région de Kardjali, près du village de Béli Plast et sa grande carrière de zéolithe. Le site est très agréable à visiter. Il représente un décor fantastique créé par des formations géologiques érodées, en forme de champignons géants, sur un terrain calcaire d'...

Barrage Stouden Kladénetz

Barrage à 10 km
Barrage Stouden Kladénetz, Bulgarie

le second sur Arda, l'un des plus grands en Bulgarie, il vous rappellera par ses paysages les fjords scandinaves. C'est le royaume de vautours à tête blanche et des grands cerfs.

Kardjali

Ville à 11 km
Kardjali, Bulgarie

Kardjali est une importante ville industrielle dans le sud-est de la Bulgarie où s'effectue la jonction des barrages Kardjali et Stouden Kladenetz. Elle a un joli centre-ville, un musée d'histoire qui possède plus de 37 000 objets dans sa collection. A proximité de Kardjali se trouve quelques sites très intéressants comme Perpérikon (cité fortifiée antique), les phénomènes naturels les Champignons en pierre et le Mariage pétrifié.

Barrage Kardjali

Barrage à 16 km
Barrage Kardjali, Bulgarie

Le barrage Kardjali  est le premier sur les 3 barrages érigés sur la rivière Arda (les deux autres sont Stouden Kladenetz et Ivaïlovgrad. Il se trouve dans la partie centrale de la Bulgarie du sud, à la jonction des Rhodopes occidentales avec leur partie orientale, dans la région de Kardjali.

Le lac bénéficie d'un environnement naturel de grande beauté, situé au milieu d'une région sauvage parsemée de villages authentiques, loin de la vie tumultueuse des villes. De nombreux itinéraires de découverte s'offrent aux visiteurs, chacun permettant de découvrir des facettes fort différentes.

Tatoul - le mont des dieux Thraces

Site thrace à 20 km
Tatoul - le mont des dieux Thraces, Bulgarie

Proche du site archéologique de Perperikon Tatoul est un autre grand site antique de la culture des Thraces en Bulgarie. Le site à Tatoul est moins célèbre que son illustre voisin, néanmoins il est d'une tout aussi grande valeur. Dédié au mythique Orphée, quelques archéologues voient en lui l'hypothétique emplacement de sa tombe.

Haskovo

Ville à 25 km
Haskovo, Bulgarie

de type oriental elle sauvegarde de précieux monuments architecturaux - l'édifice de la municipalité, la toute première mosquée après l'invasion ottomane de l'an 1395, d'anciens quartiers.

Cromleh

Site thrace à 29 km
Cromleh, Bulgarie

près du village Dolni Glavanak, Madjarovo, un lieu de culte mégalithique thrace datant de la période entre le VIII et le VI siècle avant notre ère. Lieu sacré du même type que le célèbre Stonehenge au Royaume Uni ( néanmoins beaucoup moins impressionnant), il s'agit du seul site de ce genre trouvé à ce jour en Bulgarie.

Station verte les Bouleaux blancs

Zone verteTourisme de montagne à 29 km
Station verte les Bouleaux blancs, Bulgarie

Les Bouleaux Blancs est le nom d'une petite station verte des Rhodopes, au sein d'une réserve naturelle constituée essentiellement de bouleaux. L'air y est favorable pour la cure d'allergies et maladies pulmonaires. A 7 km de la ville d'Ardino.

Ardino

Ville à 31 km
Ardino, Bulgarie

petite ville, typique pour cette partie des Rhodopes. Le climat y est si sain au point qu'un lycée sanatorium a été construit. La ville est connue surtout grâce au Pont du diable qui se situe à quelques kilomètres et sa mosquée date du XV s. Les habitants d'Ardino sont accueillants, les environs de la ville offrent d'excellentes opportunités pour les amateurs de la nature et les sorties en plein air.

Kroumovgrad

Ville à 31 km
Kroumovgrad, Bulgarie

Kroumovgrad (Крумовград) est une petite ville bulgare qui se trouve dans les Rhodopes orientales, dans la région de Kardjali, au sud-est de la Bulgarie. Elle s'est établie le long de la rivière de Kroumovitza. Kroumovgrad n'a pas de charme particulier si ce n'est le beau cadre naturel qui l'entoure, créé par les montagnes environnantes et et agrémenté par le lit de la rivière. Et si ce n'est pas le but de votre voyage, vous la contournerez peut-être sur votre route vers l'un des nombreux sites intéressants dans les Rhodopes orientales.

Le pont du diable

Pont à 31 km
Le pont du diable, Bulgarie

à 7km de la ville d'Ardino, un pont en pierre du XVI siècle se dresse majestueusement au dessus de la rivière Arda qui descend vigoureusement sur son lit rocheux et étroit. La nature environnante est luxuriante : de gros rochers bousculés par les eaux servent de décor à la forêt avec sa mousse, ses champignons, ses fleurs, ses arbustes et ses grands arbres.

Le nom du pont est entouré de légendes. Le diable serait-il passé par là ?...

Madjarovo

Ville à 34 km
Madjarovo, Bulgarie

Madjarovo (Маджарово) est une petite ville bulgare qui se situe dans les Rhodopes orientales, dans la région de Haskovo. Elle jouit d'un cadre naturel pittoresque, entourée des massifs rocheux des Rhodopes, le long de la vallée d'Arda et ses méandres.

Dans cette ville s'est établi un centre de protection et d'observation des vautours. Vous verrez sans doutes quelques spécimens planer au dessus des rochers abruptes du canyon voisin.

Autres sites

Zimzélen
Village à 8 km
Le mariage pétrifié
Phénomène naturel à 8 km
Popovetz
Village à 15 km
Patnikovo
Village à 16 km
Kosevo
Village à 17 km
Réserve naturelle Valtchi Dol
Parc naturel / réserve à 18 km
Pchelari
Village à 20 km
Rabovo
Village à 20 km
Potochnitza
Village à 21 km
Brézen
Village à 21 km
Kobilyane
Village à 23 km
Moryantzi
Village à 24 km
Kroumovitza
Rivière à 25 km
Djanka
Village à 26 km
Sherif Ollar
à 28 km
Bezvodno
Village à 30 km
Dyadovtzi
Village à 30 km