Votre source de choix pour la découverte de la Bulgarie
couleurs de la Bulgarie

Solidarité contre la barbarie

Gloire à l'Ukraine !

Musée archéologique de Plovdiv

Fiche de présentation
En cyrillique: Археологически музей Пловдив
Région de Plovdiv
Situer sur la carte
Cliquez pour déverouiller la carte

Le musée archéologique régional de Plovdiv est l'un des plus anciens et des plus importants en Bulgarie. Sa collection compte parmi les plus riches, réunissant plus de 100 000 objets et œuvres d'arts. Il propose l'éventail historique le plus représentatif sur l'histoire de la Thrace et de Philipopolis. Ses 7 collections couvrent la Préhistoire, l'Antiquité, le Moyen Âge, le Renouveau bulgare, parachevées par une collection numismatique importante.


Le musée archéologique régional de Plovdiv est l'un des plus anciens en Bulgarie. Inauguré en 1882 en tant que cabinet archéologique et numismatique il devient en Musée archéologique en 1920.

A ces débuts ses fonds se résumaient à une collection numismatique de 1 500 pièces, quelques documents ethnographiques et historiques, d'anciens livres imprimés du XVII-XVIII s., des objets religieux et des tableaux de quelques grands peintres bulgares issus de Plovdiv comme Ivan Lazarov, Tzanko Lavrenov, Stanislav Dospevski, Nikolai Raïnov et Zlatyu Boyadjiev.

Aujourd'hui le musée archéologique de Plovdiv dispose d'une des collections les plus riches en Bulgarie, réunissant plus de 100 000 objets et œuvres d'arts. Il propose l'éventail historique le plus représentatif sur l'histoire de la Thrace et de Philipopolis (l'antique appellation de Plovdiv, au nom de Philippe de Macédoine, l'une des villes les plus importantes sur la péninsule balkanique durant l'Antiquité) mais aussi sur la région de Plovdiv.

Collections

La collection du musée archéologique de Plovdiv contient environ 100 000 objets allant du paléolithique au XV siècle. Elle est repartie en 7 expositions :

  • Préhistoire
  • Période thrace
  • Grèce antique
  • Période romaine
  • Moyen Âge
  • Renouveau bulgare
  • Collection numismatique

Le célèbre trésor thrace de Panagurichté fait partie des fonds du musée. Il est en revanche conservé au Musée national d'histoire à Sofia.

A la collection d'objets s'ajoute la Bibliothèque du musée qui dispose d'un fond de 13 000 œuvres. Le musée archéologique dispose de son propre atelier de restauration et de conservation.

Préhistoire

Les études du musée concernant la Préhistoire datent des années 1940. Les archéologues qui se sont succédé ont entièrement étudié 25 sites dont quelques uns sont classés parmi les plus importants de la période préhistorique en Bulgarie :

  • le village préhistorique près du village Mouldava
  • le complexe de culte du néolithique près du village Dolnoslav
  • le tumulus Ploskata moguila près du village Zlatitrap
  • le village sur le tumulus Razkopantiza près du village Manolé
  • le site Yassa-tépé à Plovdiv.

Les objets trouvés permettent de tracer la vie des populations sur les rives de la Maritza depuis le paléolithique jusqu'à l'époque de bronze. Ils comprennent :

  • des ustensiles divers fabriqués en pierre, en silex et en corne de cerf
  • des formes plastiques anthropomorphiques et zoomorphiques faites en marbre, en os et en argile
  • des récipients en céramique du néolithique, du chalcolithique et de l'époque de bronze
  • des ustensiles de cuivre et de bronze ainsi que des moules pour leur fabrication
  • des bijoux et des amulettes

Période Thrace

La région de Plovdiv était peuplée par les Odryses dans la période entre le V et le Ier siècle avant la nouvelle ère. Les Odryses furent les seuls parmi tous les Thraces (plus de 100 tribus connus à ce jour) a créer un vaste royaume comprenant la Bulgarie actuelle, la Turquie de nord-ouest et la partie nord de la Grèce. Comme partout en Thrace leurs dignitaires étaient placés après leur mort dans des nécropoles en pierre qui, une fois recouverts, donnaient de grands tumulus.

Les tombes les plus anciennes, décorées avec des fresques en couleurs datent du V siècle avant la nouvelle ère et se trouvent près du village Kaloyanovo. Elles se rapportent aux héritiers du premier roi odryse Teres I (-480 à - 440). Au début du -IV siècle, chez Kotis I (-383-359) date la construction de nécropoles en maçonnerie dotées de corridors et d'antichambres pour permettre des visites régulières. Ce genre de tombes ont été trouvées dans les environs de Pérouchtitza, Brestovitza et Starossel.

Le trésor de Panagürichté est l'un des meilleurs spécimens du savoir-faire des orfèvres thraces et du raffinement de ce peuple. Élaboré dans la ville antique de Lampsakos, située en Asie mineure, il est composé de 9 récipients d'un poids total de 6,1 kg, en or de haute qualité. Il s'agit d'un service de table ayant appartenu à un dignitaire thrace inconnu de la période entre la fin du IV et le début du III siècle avant la nouvelle ère. En savoir plus sur le trésor de Panagürichté.

Inscrits dans les fonds du musée il est cependant conservé au Musée national d'histoire à Sofia.

Arts de la Grèce antique

Le musée possède une collection riche et variée d'œuvres de la Grèce antique de la période entre le V et le IV siècles avant la nouvelle ère. Il s'agit d'objets trouvés dans les tombes des rois Odryses près des villages Douvanlii et Tchernozem : des récipients en argile peints en noir et rouge, des récipients en argent avec des applications dorées (figurines et scènes mythologiques du panthéon grec, des bijoux en or et des vêtements.

Arts romains

Les musée dispose de plus de 5 000 objets relatifs aux arts thraco-romains, repartis en plusieurs collections.

Collection Plastique en bronze

Elle comprend plus de 200 statuettes en bronze de déités vénérées par les Thraces durant la période I - IV siècle. Parmi elles les plus nombreuses sont celles du Cavalier thrace, Hermès, Héraclès, Fortune, Télesphore, Silen.

S'ajoutent plus de 100 applications en bronze pour des chars, des meubles ainsi que des récipients en bronze de funérailles tumulaires en provenance de toute la Thrace. Parmi les plus appréciés par les visiteurs sont ceux trouvés sur le site Kamenitza, Plovdiv (I siècle) et ceux du village Voïvodino, Plovdiv (II siècle).

Dans cette collection on peut voir également des diplômes romains et des instruments médicaux de la période I - III siècles.

Collection Sculptures antiques

Elle comprend 50 bustes de marbre, des statues de citoyens et des torses de déités, découverts sur le site du théâtre romain de Plovdiv et dans d'autres édifices de Philipopolis. Une partie de ses objets fut fabriquée à Philipopolis.

Le musée dispose de spécimens d'appliques en marbre qui servaient à la décoration des lieux de culte et d'édifices publics de la période I - IV siècles - le théâtre, le stade, le forum, la rue principale avec colonnade près de la porte orientales. Dans les fonds du musée sont conservés la plupart des frises, des colonnes et de chapiteaux du stade antique ainsi que les pilastres de son entrée comportant des attributs de Hermès et Héraclès. La plus somptueuse des décorations et la frise avec les déités de la santé de Philipopolis, du III siècle.

Le musée possède encore des stèles funéraires, des stèles de culte, des sarcophages, des inscriptions tombales et des éléments architecturaux.

Collection Terre-cuite et lampes

Elle contient plus de 500 lampes romaines en argile, fabriquées à Philipopolis selon les modèles des ateliers athéniens

Collection Mosaïques antiques

Elle contient essentiellement de panneaux de mosaïque en provenance d'édifices de culte et d'habitations privés de Philipopolis et se divise donc en deux :

Mosaïques en provenance de maisons d'habitation :

  • Mosaïque polychrome avec emblème "Eïréné" d'un édifice construit après l'invasion des Goths en 251
  • Mosaïque polychrome de sol avec emblème "Narcisse", avec des dauphins dans les angles, d'une maison du II siècle
  • Mosaïque d'une maison avec emblème "Oiseaux bleus", II siècle
  • Mosaïque polychrome découverte dans l'apodyterium d'une maison dotée de bains
  • Mosaïque polychrome sur deux couches en Opvs Vermicvlatvm découverte dans 9 pièces des thermes sous la rue Knyaz Alexandre, de la période II - IV siècle
  • Mosaïques murales et de sol dans les thermes situés sous l'actuelle école Yoakim Grouev, de la période fin du III - début du IV siècle

Mosaïques en provenance d'édifices de culte

  • Mosaïque monochrome avec emblème ménorah et inscriptions de donateurs d'une synagogue, III - V siècle
  • Mosaïque polychrome sur deux couches avec des figures géométriques, oiseaux et symboles chrétiens, issue d'une basilique d'archevêché à trois nefs, partiellement mise au jour, de la période V - VI siècle
  • Mosaïque monochrome d'une résidence du IV siècle
  • Habillage en marbre avec mosaïque représentant un cerf et des oiseaux, issue d'un baptistère de la période V - VI siècle
  • Mosaïque polychrome d'un martyrium qui se trouvait à l'extérieur de la ville fortifiée, de la période V - VI siècle

Arts du Moyen Age

Les sources écrites, les études historiques et les fouilles archéologiques durant les 30 dernières années permettent d'obtenir une image relativement précise du visage du Plovdiv durant le Moyen Âge. Plovdiv fut un centre économique, politique, culturel et religieux important dans la région historique de la Thrace durant la période IX - XIV siècle.

De la ville fortifiée moyenâgeuse sont issus la plupart des objets qui constituent le fond du musée relatif à cette période. Il contient 1 270 objets, repartis dans les collections suivantes :

  • ustensiles de travail
  • récipients en argile
  • armes
  • bijoux
  • objets religieux
  • éléments architecturaux
  • plastique en pierre

Arts du Renouveau bulgare

Durant la période du Renouveau (XIX siècle) Plovdiv s'impose comme le plus grand centre culturel et économique en Bulgarie. L'ensemble architectural La Vieille Plovdiv date de cette période.

Le musée dispose d'une grande collection d'objets religieux, d'anciens livres imprimés, des bijoux, des boucles de ceintures (portées par les femmes et les jeunes filles), des récipients en céramique, des objets de luxe.

Collection Numismatique

Le fond numismatique du musée contient environ 60 000 monnaies allant du VI siècle avant la nouvelle ère au XXe siècle.

Les plus anciennes monnaies sont d'électrum (alliage d'argent et de bronze) et d'argent frappées à Thassos et Athènes, apparues pour la première fois dans ces terres dans la période VI - IV siècle avant la nouvelle ère dans le cadre du commerce sur la Maritza, dans la vallée de la Thrace supérieure. D'autres monnaies anciennes sont les tetra-drachmes de Maronée et de Thassos de la période II - I avant la nouvelle ère, représentant des éléments décoratifs humains et animaux.

Les pièces les plus anciennes frappées dans l'antique ville de Plovdiv remontent au II siècle avant la nouvelle ère lorsque la Plovdiv s'appelait Odrysa. Il s'agit de monnaies de bronze à l'effigie d'Héraclès, l'animal sacré - le taureau et l'inscription grecque WDRISWN.

Une grande partie de la collection numismatique représentent les monnaies frappées dans la période I - V siècles. Philipopolis est la première ville en Thrace à frapper des monnaies dites "pseudo-autonomes". Les empereurs Domitien (an 81 - 96), Trajan (an 98 - 117) et Hadrien (an 117 - 138) octroient le droit à la ville à frapper sa propre monnaie sans l'intermédiaire des légats romains qui gouvernaient la Thrace. Aux pièces se rajoutent de nombreux médaillons frappés à titre de commémoration d'illustres représentants impériaux dans la province et à des notables de la ville. A certaines périodes ces médaillons étaient utilisés comme des pièces d'échange.

Durant le Moyen Âge (VII - XV s.) Plovdiv joue un rôle important en tant que centre économique et culturel. De cette période le musée conserve des trésors d'or, d'électrum et de bronze, de pièces frappées sous divers empereurs byzantins, tous trouvés lors de fouilles aux alentours de Plovdiv.

Une partie importante du fond monétaire représente la collection de pièces ottomanes d'or, d'argent et de bronze de différents nominaux. Elles couvrent la période du XVe au XIXe siècle, suivant presque tous les souverains ottomans. Le musée possède également une collection semblable de monnaies occidentales, de la période XVI - XIX siècle.

La collection est complétée par les monnaies frappées en Bulgarie par les différents régimes au pouvoir courant le XXe siècle.

Dans un périmètre de 30km

Le théâtre romain de Plovdiv

Site romain à 1 km
Le théâtre romain de Plovdiv, Bulgarie

Le théâtre romain de Plovdiv est un des hauts lieux du patrimoine romain en Bulgarie et l'un des symboles de la ville. Découvert dans les années 1970 sous 15 mètres de terre, il impressionne par sa grandeur. Ses bancs sont numérotés en fonction des quartiers de l'ancienne ville romaine. Aujourd'hui il sert encore en tant que véritable scène, des spectacles et des concerts en plein air y sont organisées en été.

Maison Stepan Hindliyan, Vieux Plovdiv, Bulgarie
Parmi les anciennes maisons dans le Vieux Plovdiv il y a une qui les surpasse toutes par la richesse de sa décoration - c'est la maison du commerçant Stepan Hindliyan. C'est une visite de premier choix si vous souhaitez voir la splendeur du Vieux Plovdiv dans sa période fleurie du XIX siècle. La maison est reliée avec la maison voisine Balabanova par...
Musée d'histoire de Plovdiv, Bulgarie

Le musée régional d'histoire de Plovdiv a été créé en 1951 en tant qu'organisation scientifique et culturelle pour la recherche, l'étude, la sauvegarde et la présentation du patrimoine de Plovdiv et la région de Plovdiv pour la période située entre le XV et le XX siècle. Ses fonds contiennent environ 60 000 objets parmi lesquels des collections uniques d'armes, médailles et ordres de mérite, effets personnels, œuvres imprimés, habits et objets divers du quotidien, photos et documents.

Maison Balabanova

Musée à 1 km
Maison Balabanova, Bulgarie

Elle est une des plus emblématiques d'entre les maisons du l'ensemble historique "Vieille Plovdiv". La maison Balabanova fut construite par un riche commerçant et usurier de Plovdiv - Panaïot Lampcha, au début du XIX siècle. Aujourd'hui c'est à la fois un musée et un centre artistique ou sont organisés des concerts et des expositions.

Plovdiv

Ville à 1 km
Plovdiv, Bulgarie

Plovdiv est la seconde plus grande ville bulgare, après la capitale Sofia. Elle se situe dans la vallée de la Thrace supérieure, au cœur des terres de la grande civilisation antique des Thraces. A 150 km à l'est de Sofia, Plovdiv est accessible par autoroute, train et bus. Centre universitaire. Sur le plan du patrimoine Plovdiv est un mélange unique d'anciennes cultures - thrace, romaine, bulgare, ottomane. Ville européenne de la culture en 2019.

Stade Romain de Plovdiv

Site romain à 1 km
Stade Romain de Plovdiv, Bulgarie

Le stade romain de Plovdiv est l'un des exemples du mélange des cultures qu'on peut voir dans cette ville. Il est situé en plein centre-ville, à l'entrée du Vieux Plovdiv, mais vous devriez cependant ouvrir l'œil pour ne pas passer à côté. Uniquement une petite partie de cet ensemble est visible, l'autre est enfouie sous terre.

L'Église Rouge, Pérouchtitza

Site byzantin à 18 km
L'Église Rouge, Pérouchtitza, Bulgarie
L'Eglise Rouge est une basilique paléochrétienne de style byzantin construite entre le V et le VI siècle. Elle se trouve à 2km au nord-est de la ville de Pérouchtitza, dans la région de Plovdiv. Le site est classé comme monument architectural et archéologique d'importance nationale.

Tchernatitza

Montagne à 19 km
Tchernatitza, Bulgarie

l'un des massifs des Rhodopes de l'ouest, sur la route de Assenovgrad - Smolyan. Montez par le chemin rocheux jusqu'au monastère de Kouklen. Un superbe panorama sur la vallée de Plovdiv.

Monastère Saint Kirik et Yulita

Monastère à 19 km
Monastère Saint Kirik et Yulita, Bulgarie

dit encore monastère Gornovodenski, il se niche dans un cadre verdoyant au-dessus de la vallée de la Thrace, dans les hauteurs des Rhodopes, tous près de Plovdiv. Très beau cadre naturel qui s'allie merveilleusement avec l'ancienne églises et ses belles fresques.

Forteresse d'Assen

Royaumes bulgares à 21 km
Forteresse d'Assen, Bulgarie

Forteresse byzantine de garde sur le chemin des Rhodopes reliant la vallée de la Thrace vers les terres de la mer Égée. Elle devint bulgare pendant la période du Second royaume bulgare. Placée sur un pic rocheux, elle bénéficie d'un angle de vision étendu sur l'étroit canyon et la grande vallée. Le monastère de Batchkovo est tout proche.

Assenovgrad

Ville à 21 km
Assenovgrad, Bulgarie

La ville d'Assenovgrad se situe en Bulgarie de Sud, à une 20e de kilomètres au sud de Plovdiv. L'on y passe pour se rendre au monastère de Batchkovo, pour aller à Smolyan / Tchépélaré et l'intérieur des Rhodopes. Assenovgrad est sis à l'entrée des Rhodopes occidentales et s'est formée au fil du temps sur les deux rives de la rivière Tchépélarska (dite localement Assenitza).

Monastère de Batchkovo

Monastère à 25 km
Monastère de Batchkovo, Bulgarie

Le monastère de Batchkovo est le second plus grand monastère orthodoxe en Bulgarie après le monastère de Rila. Ancien monastère géorgien, byzantin et bulgare. Son réfectoire possède de magnifiques fresques du début du XVII siècle. Proche de Plovdiv.

Pazardjik

Ville à 34 km
Pazardjik, Bulgarie

un centre ville avec de beaux jardins publics. S'y trouve la plus grande église de la période du Renouveau bulgare. Visitez son musée régional d'histoire et la grande synagogue de 1850.

Autres sites

Maison Dantchova, Plovdiv
Ensemble architectural à 1 km
Eglise Saint Constantin et Hélène, Plovdiv
Temple à 1 km
Monastère de Bélashtitza
Monastère à 11 km
Kouklen
Village à 14 km
Monastère Kouklenski
Monastère à 14 km
Gorni Voden
Village à 18 km
Monastère Mouldavski
Monastère à 24 km
Monastère Arapovski
Monastère à 25 km