Votre source de choix pour la découverte de la Bulgarie
couleurs de la Bulgarie

Solidarité contre la barbarie

Gloire à l'Ukraine !

Melnik

Fiche de présentation
En cyrillique: Мелник
Région de Blagoevgrad
Situer sur la carte
Cliquez pour déverouiller la carte

Melnik est la plus petite ville en Bulgarie, avec seulement 240 habitants (pour référence, le plus grand village en Bulgarie en a 7 000). Ville miniature, elle fut jadis importante dans la région, sous le temps de la Bulgarie médiévale et ensuite sous la domination ottomane. En réalité elle s'assimile plus à un village.


Melnik est la plus petite ville en Bulgarie, avec seulement 240 habitants (pour référence, le plus grand village en Bulgarie en a 7 000). Ville miniature, elle fut jadis importante dans la région, sous le temps de la Bulgarie médiévale et ensuite sous la domination ottomane. En réalité elle s'assimile plus à un village.

Melnik se situe en Bulgarie de sud-ouest, près de la frontière avec la Grèce. La ville la plus proche est Sandanski, à 22 km au nord. Le climat ici est de type méditerranéen / continental (un été sec et une période automnale-hivernale pluvieuse). A travers Melnik coule (mais s'assèche souvent aussi) une petite rivière (du même nom), affluent de la Strouma. La ville est célèbre pour son patrimoine bâti, pour les Pyramides de Melnik (site naturel de relief érode), pour le monastère de Rojen (à 7km, accessible également par sentier) et pour son vin.

L'économie locale repose aujourd'hui sur la viticulture qui basée sur le cépage local dit vigne de Melnik, la production de tabac et le tourisme, grâce à son ensemble architectural préservé qui est placé sous statut spécial depuis 1968.

Histoire

Il n'est pas clair quand cette ville fut établi mais il est certain que cette région fut bien peuplée depuis l'Antiquité. Les localités des tribus thraces furent nombreuses et celle qui prédominait ici était la tribu des Mèdes (dont est issu le célèbre Spartacus). La soumission des Mèdes par l'Empire romain ne se fit pas sans embûches. A la suite de deux campagnes militaires visant précisément cette tribu les Romains l'emportèrent définitivement et établirent ici une présence permanente. Un pont romain de cette époque est toujours préservé à Melnik. Les tribus slaves qui vinrent après les Romains, plusieurs siècles après, nommèrent leur localité Melnik, toponyme désignant les pyramides de sable dans les environs.

Cependant, selon les données recueilles par les travaux archéologiques, Melnik semble apparaître dans les limites qu'on lui connaît aujourd'hui comme forteresse des Bulgares qui avait pour fonction la surveillance de la frontière avec Byzance suite au traité conclu en l'an 894. Le nom Melnik apparaît pour la première fois dans des sources écrites byzantines du XI siècle comme une ville qui est entrée en possession byzantine suite à la bataille de Belassitza avec les Bulgares.

En 1215, déjà en territoire bulgare, Melnik devient siège des possessions féodales du despote Alexi Slav, neveu du roi bulgare Kaloyan. Il se déclara indépendant et ceintura la ville avec des murailles. Les ruines de sa forteresse sont visibles encore aujourd'hui dans les environs de la ville. 

Ville frontalière avec Bysance, Melnik changea régulièrement de souveraineté. Dans la période entre le XI et le XIV siècle Melnik était tour à tour possédée par la Bulgarie, Byzance, l'empire de Nicée et même la Serbie. Des maisons byzantines somptueuses demeurèrent jusqu'au début du XX siècle. Aujourd'hui on ne peut voir que leurs ruines.

En 1395 Melnik fut pris par les troupes ottomanes et s'inscrivit des lors dans l'Empire ottoman jusqu'à 1912 pour une période de plus de 500 ans. Les premières années de l'annexion furent marquées par un déclin rapide et notable. Le renouveau se produisit entre la fin du XVIII et le début du XIX siècle grâce à l'essor du commerce de vin et de tabac. Le vin de Melnik commença à s'exporter en toute l'Europe, avec des marchés importants en Angleterre et en Autriche. L'une des grandes familles de cette époque et la famille Kordopoulos, dont la maison qu'on peut toujours visiter aujourd'hui est un somptueux exemple de leur opulence. A cette époque Melnik était loin de sa très modeste dimension actuelle : peuplée, la ville avait plus de 70 églises, trois écoles pour garçons et une pour jeunes filles et dans les environs on comptait 4 monastères. Melnik fut également connue pour sa grande et riche bibliothèque.

Le déclin advint à partir de la seconde moitié du XIX siècle. Les habitants commencèrent à quitter Melnik au profit de Doupnitza, Ser (Grèce) ou d'autres villes en Bulgarie.

A la libération de la Bulgarie en 1878, suite à la guerre russo-turque, Melnik demeura en dehors des territoires libérés. Elle ne le fut qu'en 1912, lors de la Guerre Balkanique. 7 habitants de la ville partirent comme volontaires, 27 autres furent pris comme otages puis assassinés par les soldats turques au sud de la ville. La libération de Melnik advint le 17 octobre 1912 grâce à l'attaque menée par Yané Sandanski. A la retraite de la garnison ottomane Melnik fut incendiée et, manque de chance, le dernier descendant de la famille Kordopoulos - Manolis, assassiné.

En 1968 Melnik obtint le statut spécial de ville-musée.

À voir à Melnik

Maison Kordopoulova, Melnik, Bulgarie

La maison Kordopoulov est un site d'exception du patrimoine de Melnik. Construite en 1754, dans cette région de grande tradition viticole, elle fut conçue pour la production et la maturation du vin par la riche famille grecque Kordopoulos.

La maison est considérée être la plus grande de la période du Renouveau, préservée dans son état d'origine.

Dans un périmètre de 30km

Pyramides de Melnik

Phénomène naturel à 2 km
Pyramides de Melnik, Bulgarie

Sous le nom des Pyramides de Melnik on désigne un site naturel de formations rocheuses et sableuses, fruit de l'érosion du relief par le vent et les pluies. Il se situe à proximité de la plus petite ville de Bulgarie - Melnik, dans la partie sud-ouest de la montagne de Pirin. Le site est classé comme phénomène naturel en 1960.

Monastère de Rojen

Monastère à 3 km
Monastère de Rojen, Bulgarie

Le monastère de Rojen se situe au sud-ouest de la Bulgarie, près de la frontière avec la Grèce, dans les environs de la ville de Melnik. Son emplacement est très pittoresque. Une belle vue panoramique s'ouvre sur le site des Pyramides de Melnik, sur les montagnes du sud Belassitza et Ograjden, sur Pirin. Ancien monastère bulgare de la période médiévale glorieuse de Melnik, devenu byzantin dès le XIV siècle.

Sandanski

Ville à 11 km
Sandanski, Bulgarie

station thermale importante à l'échelle bulgare, au microclimat particulier qui fait sa renommée. Son grand parc compte plus de 150 espèces de plantes. A Sandanski s'organise Pirin Folk, grand festival du folklore populaire moderniste (pop-folk). Un beau musée archéologique est à voir.

Pirin

MontagneTourisme de montagne à 25 km
Pirin, Bulgarie

La deuxième plus haute montagne en Bulgarie. Son cœur se compose de cristaux et de granite, ses paysages sont de type alpin, avec des versants abruptes et dénudés dans la partie haute. Appréciée des grands randonneurs. Sur ses crêtes les aigles sont rois.

Deltchévo

Villages de caractère à 26 km
Deltchévo, Bulgarie
Deltchévo est un joli petit village perché sur les hauteurs du Pirin, surplombant la ville de Gotzé Deltchev, en Bulgarie du sud-ouest. C'est un village qui reste dans l'ombre du proche Kovacthévitza (classé réserve architecturale) et un peu à l'écart du grand axe routier. Il vaut néanmoins pleinement le détour pour son charme naturel et la beaut...

Forteresse de Samouïl

Premier royaume bulgareRoyaumes bulgares à 34 km
Forteresse de Samouïl, Bulgarie

près de Pétritch. Le nom demeure, la forteresse non. Un mémorial relatant l'histoire des soldats aveuglés de Samouïl en l'an 1014 par l'empereur byzantin Basile II le Bulgaroctone (le Tueur de Bulgares). Des vestiges archéologiques sont à voir à proximité ainsi qu'un petit musée.

Autres sites

Rojen
Village à 4 km
Roupité
Relief à 15 km
Monastère de Sandanski
Monastère à 16 km
Monastère de Pétritch
Monastère à 23 km
Monastère de Gotzé Deltchev (Gotzédeltchevski)
Monastère à 27 km
Monastère Gornobreznishki
Monastère à 34 km